Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2009 6 25 /07 /juillet /2009 13:45

 

 

Bryce Canyon Pano

Aujourd’hui c’est LA journée (je n’ai pas déjà dit ça ?) : nous allons à Bryce Canyon !

 

Ce matin, pour répondre à la demande de plusieurs personnes du groupe, Philippe nous emmène dans un magasin de fringues et de jeans, tout est archi large, nous nous contentons d’acheter  à Charline un magnifique chapeau de « cowgirl » qu’elle s’empressera de perdre… enfin... d’oublier, dès demain, dans sa chambre d’hôtel, on a quelques photos souvenirs à Bryce, surtout, ne les loupez pas !!!

 

Plaque Utah

En chemin pour Bryce, pendant que les jeunes jouent aux cartes au fond du car, Philippe nous demande si nous avons trouvé le surnom de l’Utah : euh… hier j’ai bien pris en photo la plaque minéralogique d’une voiture de police qui représentait une arche naturelle, mais il n’y avait pas le nom...  en fait c’est le Beehive State (ruche), zut, j’ai raté mon interro !

 

La route traverse un paysage accidenté et très verdoyant (même les maisons sont en bois vert !) avec toujours cette même roche ocre et rouge (nous passons d’ailleurs à proximité de Red Canyon… on ne peut pas tous les faire !) En discutant dans le car (si, si !), je me rends compte que les autres personnes ne savent pas à quoi s’attendre avec Bryce Canyon : je leur assure qu’elles ne seront pas déçues !

 

Bryce Canyon 1 

Et c’est vrai que le paysage est encore une fois extraordinaire… mais on n’aurait pas dû voir le Grand

Canyon avant… parce que maintenant tout va nous sembler riquiqui !

 

Bryce Canyon 4

En fait, ici, le nom canyon est impropre car il s'agit plutôt d'un amphithéâtre naturel de 146 km² formé d’une douzaine de ravins créés par l’érosion d’une partie du plateau de Paunsaugunt et de ses falaises les Pink Cliffs.

 

Bryce Canyon 3

Et si l’endroit est remarquable, ce n’est pas par ses dimensions mais grâce à ses structures géologiques extraordinaires, les hoodoos, pinacles de pierre formés par l'action du vent, des précipitations et du gel.

 

Bryce-Canyon-9-copie-1.jpg 

Les Paiutes, premiers habitants connus du plateau, ont développé des croyances autour de ces hoodoos : ils pensaient qu’ils étaient des personnages légendaires pétrifiés par un coyote.

 

Bryce Canyon 2

Déjà superbes par leurs silhouettes souvent suggestives, ces formations rocheuses fragiles et bizarres

déclinent en plus de nombreuses nuances subtiles de rose, blanc, jaune et rouge (grès, calcaire, manganèse) qui rajoutent à leur beauté.

 

Bryce-Canyon-5b.jpg 

II y eut pourtant un homme que ce spectacle n'impressionna pas outre mesure, contrairement à nous... C'était un mormon solitaire nommé Ebenezer Bryce qui, en 1874, s'était lancé dans l'élevage du bétail au pied de ces mêmes falaises. II y renonça bientôt, et avant de partir, traça à la craie sur une roche ce jugement définitif et concis : « Satané endroit pour perdre sa vache ». C’est ainsi qu’il laissa également son nom à ce qui deviendra en 1971 un Parc National…

 

Bryce Canyon 10 Norbert  Il fait toujours très beau, avec une magnifique luminosité, mais la chaleur est tout à fait supportable. Il paraît que le canyon a été sous la neige jusqu’à fin avril cette année (la moyenne des températures est de 26.6°C, il faut dire que Bryce se situe entre 2400 et 2700 m d’altitude.) 

 

Bryce Canyon 7

Après nous avoir laissé profiter des superbes points de vue de la Rim Trail...

 

Bryce-Canyon-11-copie-1.jpg 

... Philippe nous propose une petite promenade dans le canyon, il ne nous laisse que 40mn et ne nous accompagne pas jusqu’au bout… Norbert, qui suspecte une remontée difficile fera d’ailleurs de même ! 

 

Bryce Canyon 8 Charline 

 

Bryce-Canyon-Charline.jpg 

 Charline et moi continuons vaillamment la descente par la Navajo Loop Trail jusqu’au Queen's Garden...

 

Bryce-Canyon-15-copie-1.jpg Vus d’en bas, les hoodoos sont vraiment impressionnants !

 

Bryce Canyon 14 La remontée sera effectivement peu reposante (mais rapide : en effet, il faut frimer devant les copains !)

 

Bryce Canyon 11 Sabine 

Heureusement, nous ferons quelques étapes... notamment pour admirer les petits écureuils qui pullulent ici aussi et cabotinent devant nos appareils photos comme de vrais tops models. Au fait, je rectifie, finalement, il fait très chaud !

 

Bryce-Canyon-6-copie-1.jpg 

Je vous rassure : on n'est pas descendus ausi bas que ces 2 randonneurs ! (les avez-vous trouvés ?)

 

Bryce Canyon 13

Revenus dans le car, Norbert est perdu corps et biens, tout le groupe est obligé de l’attendre 10 mm… en fait, il a joué au héros :  lui qui ne voulait pas descendre pour éviter de se fatiguer, il a dû tracter avec ses bras musclés une très corpulente touriste anglaise qui avait glissé du chemin de promenade dans le « ravin » !

  

Bryce Canyon magasinNous prenons notre repas de midi à proximité du site, dans un cyber restaurant où nous en profitons pour envoyer un mail à Maxime (pauvre Max qui n’est pas là et qui travaille,en plus !) et pour faire transférer les photos déjà prises sur un CD… à l’allure à laquelle je mitraille, je n’aurai pas assez de mes 4 cartes mémoires !

  

 

ecureuil2

 

  Zion pano

(Photo trouvée sur le net)

Reprise de notre périple en direction de l’ouest et du Parc National de Zion (pour ceux qui se poseraient la question : les jeunes jouent aux cartes au fond du car).

 

Zion pluie

Nous traversons à nouveau des paysages très verdoyants en longeant une petite rivière, le climat doit être humide par ici… d’ailleurs le temps se dégrade peu à peu, le ciel devient très gris et nous apercevons même une belle averse au loin, dans la direction qu’a prise notre car… oups, ce n'est pas bon signe ! 

 

Zion 5

L’entrée dans le parc se fera effectivement sous la pluie, ce qui va gâcher considérablement notre aperçu du site : en effet, nous descendrons très peu souvent du car pour les arrêts photos et les nuages bas nous empêcherons de profiter complètement du panorama.

Nous serons donc un peu frustrés de la beauté de ce Parc National qui, lui, par contre, aurait pleinement mérité le nom de canyon, celui creusé par la Virgin River pendant treize millions d'années, un canyon si profond que les rayons du soleil pénètrent rarement jusqu'à l'eau et si étroit qu'un violent orage en amont peut faire monter l'eau de 7 ou 8 mètres en un quart d'heure !

 

Zion 4

La route principale que nous empruntons, colorée en rouge pour mieux se fondre dans le paysage, suit la rivière à prudente hauteur... or c’est un endroit qu’on ne peut manifestement apprécier à sa juste valeur qu’en descendant dans les profondeurs des gorges...

 

Zion 6

Du car, nous pouvons toutefois nous extasier sur la hauteur des rochers et des falaises qui bordent la route ainsi que sur le jeu des couleurs des roches tantôt blanches striées de beige, tantôt rouges grâce à l’oxyde de fer, sans oublier la végétation qui parsème le tout de tâches vertes...

 

Zion 1

Nous nous arrêtons pour prendre en photo la Checkerbord Mesa, montagne de grès caractérisée par des stries horizontales et verticales formant une sorte d’immense échiquier...

 

Zion 3 

... tout en essayant d’éviter les flashs des touristes japonais qui mitraillent sans discontinuer (pires que moi, si, si !)

 

Zion 2

Nous ne verrons donc qu’une infime partie de ce parc de 595 Km², ce qui ne nous laissera pas hélas le temps de comprendre pourquoi les Mormons arrivés vers 1860 ont nommé ce lieu « Zion » (le sanctuaire en hébreu), en souvenir de Sion la « cité céleste de Dieu ».

 

Zion castor

Toutefois, grâce à l’arrêt au Visitor Center, nous apprendrons que la roche du canyon recèle, profondément enfouis, des fossiles de coquillages et de poissons, ainsi que des ossements et des empreintes d'animaux préhistoriques. Des dinosaures et d'énormes reptiles ont dû hanter les nombreux marais et bayous qui s'étendaient ici dans les temps anciens… Aujourd’hui la faune est toujours exceptionnelle (quoique légèrement différente), nous verrons même (enfin) le fameux castor cher à Alan (quoique légèrement empaillé… pas Alan, le castor) ! Sans oublier les photos des célèbres « narrows » (étranglements) qui font la célébrité du canyon de la Virgin river…

 

Zion-7b.jpg

Nous sortons du Parc National de Zion pour retrouver progressivement le beau temps en entrant dans le Nevada... (pff !!!!)

 

Mesquite Oasis

Mesquite 

Ce soir, nous dormons à Mesquite dans un hôtel-casino totalement différent des petits motels de l’Utah : nous avons la chambre 20000/12, c’est dire !!!! Un vrai labyrinthe, avec plusieurs bâtiments et qui traverse une route en plus ! Il me faudra ½ heure pour retrouver Charline partie à la piscine avec ses potes : et en plus, il y a 3 piscines extérieures à 3 endroits différents !

 

Mesquite-piscine.jpg

Nous restons dans l’eau jusqu’à l’heure de fermeture des bassins, et j’en profite pour tchatcher avec des gamines originaires de Denver pour qui la France est le pays romantique par excellence et Paris la ville de l’Amour … c’est la raison pour laquelle elles ont appris le français à l’école ! (mais, bon, il ne leur en reste pas grand chose…)

 

Mesquite-1.jpg

 

Mesquite-2.jpg

Le restaurant est une merveille de mauvais goût clinquant. Dans la file d’attente je discute encore avec des jeunes américains, ils sont vraiment sympas et ont une image idéalisée de la France eux-aussi…

 

Mesquite-3.jpg 

Après le repas, nous traverserons le casino sans nous y arrêter pour  jouer, au moins on n’est sûr de ne pas perdre d’argent… par contre, on a réussi à perdre Charline ! (ainsi que tous les autres jeunes du groupe, d’ailleurs… bon, ils doivent jouer aux cartes !)

 

 

Cartes-Las-vegas.gif 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)