Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2016 7 14 /02 /février /2016 22:23

 

Vous remarquerez sûrement (comme vous connaissez mon blog par coeur !) que j'ai rajouté la catégorie ALBUMS en haut de la page... comme ça, vous pourrez accéder facilement à tous les albums photos du blog ! (sauf que là, je n'ai actualisé que deux voyages pour l'instant!)

 

La photo du Jour

On s'est refait le trail des Potholes !

On s'est refait le trail des Potholes !

Deux nuits à Monument Valley, forcément deux levers du soleil... je vous dépeins quand même la scène : réveillée avant tout le monde, le jeu consiste à m'habiller sans déranger mes compatriotes, sans allumer la lumière et sans faire de bruit (je pense toutefois que si vous interrogez mes deux colocataires, ils vous diront que j'étais aussi discrète qu'un éléphant...), du coup, j'enfile par dessus mon pyjama : polaire, chewbacca, écharpe, grosses chaussettes et pantalon de jogging sauf que ce matin je ne trouve pas le pantalon de jogging... Du coup je sors en pantalon de pyjama dans les températures négatives du désert, pas coiffée, pas maquillée, sans petit déjeuner, heureusement j'ai un magnifique bonnet argent à paillettes très seyant sous la capuche de ma veste polaire ! (dommage, pas de photo !)

Ensuite, deuxième défi : ne pas prendre les mêmes photos que la veille... Aussi, je pars carrément en rando dans le désert, je m'éloigne de l'hôtel, je dépasse la Valley Drive, je marche, je marche...

Ce que je veux ? Trouver le point de vue où le soleil, en se levant, touche le bord d'une butte... et comme il n'est pas encore levé, trouver le bon endroit, c'est un peu un coup de poker !

 

 

Donc, je me positionne et je profite... toute seule, pas un bruit, tous les Nagareboshis sont restés sur la terrasse du resto et là je prends pleinement la mesure du slogan du Visitor Center :

 

"Where the Earth meets the Sky"

 

et voilà ce que je voulais... j'en suis toute émue !

 

 

 

 

 

 

 

Et ce sont les vraies couleurs !

C'était un moment extraordinaire, j'avais l'impression que tout ça n'appartenait qu'à moi !

 

Mais non, parce que pendant ce temps, sur le balcon, Norbert prenait aussi des photos avec le téléphone... et comme j'ai peur à nouveau que vous fassiez une overdose de couleurs, j'ai pitié !

(si vous voulez voir l'original, cliquez sur l'image) En fait, c'est parce que j'adore le vortex dans le ciel au-dessus de la butte et on le voit mieux en noir et blanc...

 

On est un peu triste de partir mais on sait qu'on va se rendre aujourd'hui - et pour plusieurs jours - dans notre résidence secondaire préférée, alors ça nous console... Pas le temps de traîner, on a de la route à faire, mais on ne va pas quand même pas manquer le célèbre point de vue de la route 163 !

 

Evidemment chacun veut sa photo !
Evidemment chacun veut sa photo !
Evidemment chacun veut sa photo !

Evidemment chacun veut sa photo !

Ah ben, même Norbert s'y met, avec la Titine au premier plan !

 

Une petite dernière parce que c'est vous...

 

Comme je le disais, on est pressés, donc on ne fait que passer à côte du capel mexicain (c'est mon côté occitan qui ressort parfois...) En effet, nous avons prévu cette année de nous arrêter au parc des Needles, un détour particulièrement chronophage que, pour cette raison, nous n'avons pas refait depuis 2009 alors que nous avions adoré...

 

On s'apprête à traverser sans un regard la petite ville de Bluff qui se trouve un peu avant la bifurquation avec la 191 menant à Moab, quand on aperçoit cette pancarte qui nous interpelle... un fort, ici ? (et puis avec des toilettes PROPRES en plus !)

 

Du coup, on fait demi-tour malgré notre journée chargée... et là on découvre un petit trésor !

 

On entre d'abord dans une boutique/Visitor Center pleine de souvenirs historiques retraçant l'histoire des pionniers mormons qui ont fondé le fort de Bluff.

 

A l'automne 1879, un groupe de 200 pionniers de Parowan, pas loin d'Escalante, réunit ses "chuckwagons" pour entreprendre un voyage de 400 km qui devait initialement durer six semaines mais qui finalement dura six mois, tant il fut pénible (quelle idée aussi d'entreprendre un voyage à cette période... est-ce qu'on voyage en hiver, nous ? ).

 

Ces "San Juan pioneers" ont donc tracé la route du "Hole-In-The-Rock trail" (le "trou" référant à un point de vue sur la rivière Colorado, aujourd'hui Lac Powell) qui est de nos jours le "wagon trail" le mieux préservé de l'ouest américain.

 

Une fois installés ici, ils ont développé des relations cordiales avec les indiens de la région, ce qui a favorisé le développement harmonieux de leur communauté (je sais tout parce que le monsieur du Visitor Center, il m'a alpaguée pour me faire un cours d'histoire !)

 

La boutique est une vraie caverne d'Ali baba qui regorge de portraits anciens et d'artisanat local pas made in China et à des prix très abordables... les vendeurs aussi semblent d'époque, nous y ferons quelques achats et il faudra à la madame au moins 15mn pour faire entrer un cavalier en bronze dans une boîte !

 

Puis on nous ouvre une porte et là, c'est la surprise : le village a été reconstitué avec les "cabins" et les chariots d'époque...

 

 

 

...et même les affaires personnelles de leurs habitants !

 

 

 

Oh ! trop chou ! (tiens... les joues me rappellent quelqu'un !)

 

On se croirait dans une épisode de "La petite maison dans la prairie" !

(en fait ces tenues sont laissées à disposition des visiteurs qui peuvent les revêtir gratuitement pour se prendre en photo !)

 

Bref, un musée à ciel ouvert comme on les adore et gratuit en plus (enfin, comme toujours aux USA : gratuit mais "donation accepted")

 

On fait toute la visite en courant, on n'a pas le temps de s'attarder et pourtant c'est super bien fait : à l'entrée de chaque cabane, en plus des panneaux informatifs, on trouve des boutons à appuyer qui déclenchent des enregistrements dans plusieurs langues au choix (dont le français) racontant à la première personne l'histoire des habitants du lieu.

 

Je craque pour les berceaux...

 

et les landeaux !

 

Et oui, je ne pouvais pas la louper celle-là !

 

Eux non plus...

 

La cour de récré !

 

Le cabane du "Blacksmith"

 

On finit dans la Meeting House où Norbert nous joue un petit air de piano... c'est un moment de temps suspendu...

 

On repart super frustrés en se promettant de revenir... et on vous engage fortement à prévoir cette étape passionnante dans votre trip car vous prendrez vraiment ici la mesure du courage et de la force de caractère qu'il fallait à ces familles de pionners pour trouver leur terre promise...

mais prévoyez du temps parce que le monsieur, il est très bavard et il faut ab-so-lu-ment monter voir la vidéo ! (à l'entendre, c'est presque une question de vie ou de mort !) Nous, c'est Martine qui s'y est collée... enfin, elle est surtout montée aux toilettes (qui sont propres, comme promis !)

 

 

 

 

Nous bifurquons sur l'highway 191 où nous retrouvons la neige

 

et les lacs gelés,  tout en admirant les Abajo Mountains à gauche

 

et les La Sal Mountains au loin.

 

Ici un ranch élevant des lamas, cherchez l'erreur...

 

Après Monticello, au niveau de Church Rock, nous bifurquons à nouveau à gauche pour prendre la direction du parc des Needles.

 

Il est 11h30, il fait 4°C et le temps ne semble pas s'améliorer à l'ouest... oups, ça ne présage rien de bon pour nos petites balades dans le parc !

 

 

 

Arrêt obligatoire pour les plus beaux youkoulélés (voir glossaire !) du monde :

 

Le Newspaper Rock, témoin de 2000 ans d'histoire amérindienne.

 

On ne sait pas interpréter tous les symboles, mais certains sont très reconnaissables !

 

Son nom Navajo est "Tse' Hane", ce qui signifie : "la pierre qui raconte une histoire".

Ce trésor archéologique, qui n'est pas dans le parc des Needles, mérite vraiment le détour, même si vous n'allez pas jusqu'à l'entrée du parc. Il est malheureusement abîmé par des graffitis récents ce qui nous met très en colère, même si on se dit que, finalement, c'est l'histoire qui continue à s'écrire...

 

On repart et au détour d'un virage, cette petite merveille...

 

Comme l'hiver est beau dans l'ouest américain !

 

Par contre, aujourd'hui aglagla... mais tant pis !

 

C'est l'heure du repas (enfin de la Bud...) et le soleil domine à présent sur la Squaw Flat Scenic Byway... on ne devrait jamais s'inquiéter, on sait que nos voyages sont toujours bien organisés au niveau de la météo ! Les températures sont d'ailleurs montées de 8°C en même pas une heure ! (au loin, on aperçoit les deux Six-Shooters Peaks qu'on verra mieux au retour)

 

Le Visitor Center est fermé en hiver mais pas l'aire de pique-nique...

 

...on se fait donc un Bud and Breakfast, comme dirait Norbert !

 

 

Cet après-midi, nous avons prévu un court trail + une petite balade autour du viewpoint de Big Spring Canyon.

 

 D'abord un arrêt à Woodenshoe Arch overlook

 

que je zoome, pour que vous puissiez bien voir la wooden shoe (sabot de bois)

 

et notre premier aperçu des needles (aiguilles)

 

Ici, une aiguille devant d'autres aiguilles...

 

Mais oui, il fait chaud, Martine enlève son anorak ! (bon, vous me connaissez maintenant, vous savez que c'est juste un prétexte pour prendre la voiture en photo... ben oui, personne ne m'a demandé une TUMPEPALV aujourd'hui !)

 

Ce qui me rassure, c'est que je ne suis pas la seule... Martine l'avait faite aussi !

 

Deuxième étape : grimpette sur le trail des Potholes où, en juillet 2009, nous avions vainement cherché l'eau et les crevettes dans les cuvettes naturelles creusées dans la roche...

 

Bingo !

 

Par contre, on cherche à nouveau sans succès les crevettes... il doit faire trop froid ! Faut dire qu'on se caille grave sur les hauteurs ventées de ce trail...

 

Pour ma part, je porte collant + pantalon de ski + pantalon coupe vent ! (ne me demandez pas le pourquoi de cette gracieuse pose... un moment d'égarement ?)

Diaporama de nous
Diaporama de nous
Diaporama de nous
Diaporama de nous
Diaporama de nous
Diaporama de nous
Diaporama de nous

Diaporama de nous

Pour les photos de nous 3, je vous laisse imaginer les poses incongrues que je prends lorsque j'essaye de trouver la meilleure place pour l'apn, avec petits cailloux dessous pour rétablir l'horizontalité.. puis ma course effrenée pour rejoindre mes camarades sous leurs quolibets avant l'attente figée du déclenchement... souvent longue et vaine parce qu'en fait, j'ai mis en route par mégarde la vidéo, ce qui a enregistré tout le processus (même la course effrénée !) mais n'a pris aucune photo... Heureusement, on est tout seuls alors je peux me ridiculiser plusieurs fois de suite !

Dernière minute ! En parlant de pose incongrue, je viens de retrouver une vidéo de Martine et grâce à une saisie d'écran, vous pouvez admirer le très beau cafard au centre de la photo... c'est moi !

 

Ce trail sympa nous permet de rencontrer d'étranges silhouettes,

 

et d'avoir une très belle vue (à contre-jour...) des Needles,

 

 des multitudes de petits canyons asséchés qui parsèment le parc,

 

et des La Sal Mountains.

 

Mais en plus il est internationalement connu dans notre famille pour avoir été le théâtre privilégié d'une célèbre pièce chorégraphiée :

 

La Danse de la Pluie ! Exécutée en 2009 par un filston chantant autour de soeur ligotée à un totem invisible... et vous savez quoi ? Malgré le beau ciel bleu que l'on peut voir sur cette photo, ça avait marché !

 

Du coup, on réitère l'exploit, en hommage à ces illustres danseurs... ce qui fait soupirer Martine : "Rappelez-moi votre âge ? "

 

Cela ne trouble pas Norbert qui est, visiblement, très fier de lui ! (je rappelle à mes lecteurs inquiets que nous sommes tout seuls dans le parc...)

Et parce que vous le valez bien, en exclusivité, j'ai même la vidéo !!! (j'espère que ça va marcher...)

 

Le chemin du retour sur ce trail en boucle est superbe

 

 

 

Même en noir et blanc !

 

Dernière étape, le point de vue de Big Spring Canyon d'où part la rando (18km AR) qui mène à un overlook sur la confluence entre la Green River et le Colorado (que nous avons vue d'avion en 2013)

 

On y reste un bon moment parce qu'il y a de quoi se balader autour...

 

On prend même des risques ! (oui oui, le Pin's c'est bien Norbert !)

 

Faut dire que, de là-haut, c'est beau à gauche...

 

 

 

comme à droite !

 

Par contre, toujours pas d'eau dans le canyon...

 

 

 

On se décide à quitter l'endroit quand on voit arriver 2 intrus qui osent venir partager le parc avec nous... bon, allez, on est sympas, on le leur prête !

 

Sur le chemin du retour, comme promis, une vue des deux Six-Shooter Peaks (Nord et Sud), d'une symétrie presque parfaite !

 

Très belle Squaw Flat Scenic Byway...

 

Sur la highway 191, courte halte à Wilson Arch située en bord de route, et que nous avons quand même loupée les 3 premières fois que nous sommes passés par là ! (on a bien fait de revenir !)

Et on admire le beau ciel bleu en se réjouissant grandement que la Danse de la Pluie ait été inefficace cette fois...

 

Slurg... j'ai parlé trop vite ! (à noter que la petite tâche blanche en haut de la falaise, c'est une voiture...)

On s'arrête faire les courses au supermarché situé à l'entrée de Moab et quand on ressort...

 

Arrrrghhhh ! On va finir par y croire à notre Danse de la Pluie !

 

C'est donc suivis de près par les trombes d'eau que nous arrivons dans notre résidence secondaire, notre endroit préféré au monde... (et on est tellement contents qu'on est même sortis sous les gouttes pour la photo !)

 

Et c'est bientôt l'apocalypse...

 

Et savez-vous ce que fait Norbert pendant l'apocalypse ?

 

Il nettoie la voiture !

 

La nuit tombée, on se payera même un orage de grêle... alors moi, je tiens à vous dire une chose primordiale : la Danse de la Pluie sur le trail des Potholes, c'est la dernière fois !

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Celine 27/06/2016 07:00

Toujours aussi beau. Il y a vraiment de quoi faire la bas. Pas assez d une vie

Saby 27/06/2016 11:12

Oups, Céline ! J'ai supprimé par mégarde ton commentaire précédent en voulant y répondre sur mon téléphone ! Alors la réponse à ta question, c'est : plus de tipi mais un hogan à la place... Sinon, d'accord avec toi pour le "pas assez d'une vie"... c'est pour ça qu'on y revient tous les ans !!!! Bizz

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)