Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 20:44

 

La photo du jour


Après Norbert Boisdel'Est dans un remake de "Sur la route de Madison", voici Brute Lencastré dans "The train" !

 

La tornade ne nous ayant pas emportés (on a eu juste beaucoup de vent pendant la nuit), nous nous levons pour notre deuxième journée dans le Dutch County (mot dérivé de "Deutch"), où nous continuons à sillonner les petites routes à la recherche des ponts couverts et des buggies...

 

Mais d'abord petite balade dans la jolie ville de Lancaster, où le rouge prédomine toujours

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La photo insolite du jour...

 

Et bien sûr, nous n'oublions pas de visiter son fameux marché couvert...

 

...très similaire au Reading Market de Philadelphie qui est, en fait, presque entièrement approvisionné par les produits du Dutch County...

 

Martine est donc la bienvenue dans ce comté...

 

et Julien aussi !

 

Ensuite commence le périple routier le plus éprouvant de ma vie touristique !

 

Je brosse le tableau : Norbert le chauffeur fait confiance à mes indications et à celles du GPS pour trouver sa route... mais les ponts couverts n'étant pas indiqués autrement qu'approximativement sur des cartes, j'ai des infos en anglais sur mes genoux que je couple avec des destinations proches sur le GPS... qui ne fonctionne plus ! Ah si, j'exagère, il consent à marcher si j'appuie très fort sur la fiche qui le connecte au fil relié à l'allume-cigare... sinon, il s'arrête ! Ce qu'il fait toutes les 30 secondes, cad chaque fois que j'allège inopinément la pression exercée sur la fiche... le tout en tenant l'appareil photo prêt à dégainer !

 

Alors du coup, je passe à côté de plein de photos de la vie des Amish: buggies, tracteurs tirés par des chevaux, femmes étendant le linge etc... le temps que je lâche le GPS pour armer l'APN tout en faisant tomber le road-book de mes genoux... on a déjà fait plusieurs kilomètres !

Screugneugneu ! Et on paye 10$ par jour pour ce  de machin !

 

Heureusement, mon chauffeur arrête régulièrement la voiture pour que je puisse m'organiser... cela double notre temps de visite par rapport au programme mais tant pis !

 

Ouf, enfin un qu'on n'a pas (tout à fait) raté !

 

Nous traversons des quartiers résidentiels, ce qui permet à nos ohlala de s'exprimer pleinement

 

 

 

Je ne sais pas si on peut continuer à employer le mot "maison" ici... "manoir" est peut-être plus approprié!

 

Tout est assorti

 

Enfin, on réussit à trouver le pont au-dessus de la rivière Conestoga... oui ben, me demandez pas son nom, j'ai oublié tous mes fameux papiers road-book du jour dans la voiture !

 

 On le traverse pour la suite de notre périple...

 

On arrive à trouver aussi le pont de Pinetown qui date de 1868 (et là, je fais la photo du siècle : pont couvert + buggy!)

 

D'autres touristes nous rejoignent, on en profite pour se faire une photo souvenir... (on est quand même les seuls français dans le coin !)

 

Et pour finir le Zook's Mill Bridge que l'on traversera aussi.

 

Puis on se fait un petit trip Meuh Meuh...

 

Elles nous ont à l'oeil !

 

...avant de rejoindre Strasburg pour la visite du Road Rail Museum

 

Nous, on aime bien les grosses locos !

 

Et là, ya de bien belles bêtes !

 

Au 19e siècle, Strasburg était une étape incontournable sur la voie ferrée qui reliait Philadeplhie au Comté de Lancaster.

 

1825... ça ne nous rajeunit pas !

 

Allez, on se la joue "Hell On Wheels"... (bon, ok, ce wagon est légèrement plus récent !)

 

On s'organise un pique-nique sur le parking du musée avec des produits bio du Lancaster Market (miam)

 

dans un décor sympa (et on a toujours un temps magnifique malgré la tornade !)

 

La dernière photo tirée dans le Dutch County : une manifestation dans la cour d'une école. Je me sens un peu coupable parce que des enfants se sont jetés au sol quand ils ont vu que je les filmais ! Oups, il faut croire qu'il ne rigole pas avec le droit à l'image, le Dieu des Amish...

 

 

Ensuite, on part pour Washington et c'est l'Apocalypse... j'avais prévu un arrêt à Baltimore mais lorsqu'on arrive à proximité de la ville, c'est le chaos, toutes les autoroutes sont bouchées... (on apprendra le soir qu'il y a eu des émeutes suite à la mort d'un homme de couleur tué par un policier), le GPS nous lâche, on se trompe de birfucation, le GPS remarche, il nous recalcule, il relâche... on s'énerve ! Notre erreur nous fait faire un grand détour mais nous permet aussi d'éviter les bouchons... au final, on aura sûrement été gagnants !

Heureusement, j'avais prévu 3h d'embouteillage à l'entrée de Washington dans mon timing !

Sauf que... lorsqu'on arrrive aux abords de l'Union Station, le GPS (quand il fonctionne) nous conduit devant l'entrée principale de la gare... où l'on ne voit aucune indication de Rental Car !

On tourne en rond plusieurs fois autour de la gare, on demande, personne ne sait... miracle,  une dame a l'air de connaître mais je ne comprends rien à ses indications... on se re-énerve, Norbert pose la voiture, il ne veut plus bouger. Bon, j'essaye de me remémorer à tête reposée ce que la dame m'a dit en m'aidant d'une carte, on se lance... et on finit par trouver, dans un grand parking public, à 2 blocs de la gare !

J'arrive donc très énervée, je bondis presque sur le monsieur d'Alamo qui essaye de me calmer et me demande "Ma'am, I want to ask you something" : "est-ce que cette rayure était déjà sur la voiture quand vous l'avez récupérée ?"

Purée, il manquait plus que ça !

Non, il ne nous est rien arrivé et on n'a pas fait le tour de la voiture sous les trombes d'eau à Philadelphie pour vérifier son état, et j'ai mal aux doigts d'avoir appuyé comme une forcenée toute la journée sur le fil du GPS et je sens que je suis sur le point de craquer !

Et sur ce, je fais malencontreusement tomber le GPS aux pieds du monsieur et ne trouve rien de mieux à lui dire que : "Ah ben là au moins, on est sûr qu'il ne marche plus..."

"No problem" me dit le monsieur qui nous conduit vers sa guérite... et nous retire de la facture les 20$ de location du GPS !

Puis il me repose la question qui tue : " "ma'am, I want to ask you something"... (ah la la, qu'est-ce qui va encore nous tomber dessus, je vais pleurer !) : "Pouvez-vous me dire le nom de votre parfum ?"

Oui ben, je pense que le monsieur d'Alamo, il s'est un peu moqué de moi !

Un peu épuisés par tout ce stress, on hèle un taxi pour rejoindre l'hôtel Helix : à la réception, la dame nous regarde d'un air désolé (sglurp !) : "oh, quel dommage, vous avez raté l'Happy Hour de 17h qui vient juste de se terminer" (Oui, ben, on confirme, on a raté tous les happy hours de l'après-midi en fait !) Voulez-vous qu'on vous le monte dans votre chambre ?"

Je sais pas de quoi elle parle, je dis oui à tout de toutes façons... au point où on en est !

 

On prend l'ascenseur, on ouvre la porte et là...

Le Paradis après l'Enfer !

 

On se retrouve dans une grande suite...

 

et sur la table, on nous a posé ça !

 

Et Norbert qui dégotte un peignoir improbable et apparaît sur le seuil de la porte de la chambre en me disant : "Excusez-moi, je sors de la douche..."

 

Et ben je peux vous dire qu'il ne nous a pas fallu longtemps pour que ça aille mieux !

 

Du coup, comme on est bien requinqués, on décide de ne pas attendre plus longtemps pour faire le kilomètre qui nous sépare de la Maison Blanche...

 

Oups, des voitures de Police et des barrières de sécurité partout...

 

On ne peut pas s'approcher plus que ça, ce doit être le résultat d'un super Plan Vigipirate activé en raison des événements au Moyen Orient...

 

On fait quand même le tour du pâté de maisons en admirant de superbes bâtiments au passage

 

comme le Dwight D. Einsenhower Buiding

 

pas vraiment riquiqui

 

ou celui-ci,monumental aussi...

En fait, si Philadelphie nous laisse un souvenir d'explosions de couleurs et si on a vu rouge à Lancaster, ici, c'est le blanc qui domine : comme nous le verrons demain, colonnes, chapiteaux, frontons, immenses statues sur piédestal... on se croirait dans la Grèce Antique !

 

Lorsqu'on approche de l'arrière de la Maison Blanche, à notre grande surprise, un policeman nous ouvre la barrière de sécurité ! On peut donc s'approcher très près de la Rotonde (là où le Président et Olivia Pope fricottent à la fin de la saison 5...)

 

Lorsqu'on se retourne, on a une belle vue sur le Pilône (oui, ben, moi c'est comme ça que je l'ai appelé pendant 3 jours !)

 

Et lorsque nous reviendrons pour voir la façade avant, il n'y aura plus de service de sécurité pour nous empêcher d'approcher... il devait donc se passer précédemment quelque chose d'important ! (Hollande en visite ? lol)

 

Bon, les effets du vin blancs se sont dissipés... au lit !

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Flanquart 07/02/2016 09:58

Bonjour, j'ai hâte de vous relire. Vous me faites rêver et voyager. Merci.
J'habite Villefontaine. Je vous souhaite de belles journées.
Anne-Marie.

Saby 07/02/2016 10:48

Merci pour votre gentil commentaire ça me fait toujours super plaisir et ça me motive pour continuer...

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)