Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

  

Il était une fois un petit chipmunk qui habitait le parc de Bryce Canyon.

Il s’appelait Chip le Chipmunk.

Un jour il entendit des voix humaines françaises qui s’approchaient de son logis.

N’écoutant que son courage, Chip le Chipmunk sortit aussitôt de son trou pour aller quémander un peu de nourriture.

A sa vue, les humains français s’arrêtèrent aussitôt, sûrement pétrifiés par la peur.

Les voyant sortir leurs appareils photos, Chip le Chipmunk se mit aussitôt à prendre la pose, sachant qu’il allait être à jamais immortalisé… mais pas pour longtemps si personne ne lui donnait de quoi se substanter !






















 

Pour se faire mieux comprendre (étant donné qu’il ne maîtrisait pas bien la langue humaine), il montra avec des gestes très expressifs qu’il avait très faim

 

.

Aucune réaction chez les humains autre qu’un rire idiot.

"Bon, pas de panique", se dit Chip le Chipmunk… et il alla chercher dans son garde-manger un exemple de nourriture succulente : un super Craker, son aliment préféré… et revint aussitôt en espérant que les humains seraient toujours là… mais oui, à croire qu’ils l’attendaient !

 


Il se mit donc à grignoter devant eux pour leur faire comprendre par geste ce qu’il souhaitait pour son repas de midi… mais ces stupides créatures se contentaient de rigoler sans esquisser un seul geste vers leur sac-à-dos !

Comprenant qu’il se trouvait face à des individus particulièrement peu intelligents, il repartit en bondissant pour chercher dans ses réserves une autre de ses gourmandises : une baie particulièrement juteuse.


« Vous voyez, ça aussi, j’aime… »

Re-gloussements de la part des humains !

Nouvel essai avec une cerise…

 

 

Toujours esclaffés, mais pas de nourriture !

Chip le Chipmunk décida de frapper un grand coup et alla chercher sa réserve ultime, l’aliment que les humains ont toujours avec eux, dont ils ne séparent jamais, surtout les français… un morceau de pain !


Ah, ça pour faire des photos ils sont forts ! Mais pour porter secours à un pauvre petit chipmunk sous-alimenté, alors là y’a plus personne !

Complètement découragé, comprenant enfin que la caractéristique première de la race humaine est une intelligence sous-développée, Chip le Chipmunk repartit enfouir ses trésors sous les feuilles

 

                                 
"Y'a vraiment rien à en tirer de ces bipèdes géants", se dit Chip le Chipmunk...


Ce qu'il ne savait pas c'est qu'il en coûte 100 dollars d'amende de nourrir les animaux dans les parcs nationaux américains !
                                       
                      Alors tant pis si Chip le Chipmunk est triste et nous prend pour des losers !

 

 

 

Remarque : l'histoire de Chip Le Chipmunk intègre des images trouvées sur le net.

Si vous êtes l'auteur d'une de ces photos et que vous ne désirez pas que votre photo apparaisse ici, merci de me le signaler.

 

 

 

Partager cette page

Repost 0
Published by

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)