Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2016 6 20 /02 /février /2016 12:19

La photo du jour

 

FEVRIER 2016 : JOUR 7 / SOUTH COYOTE BUTTES

On l'a eue, notre Wave, et rien que pour nous...

 

 

Donc après 3h de balade sur un cerveau bardé de lard, nous repartons pour Cottonwood Cove dans les South Coyote Buttes. Dallas nous donne le choix entre un pique-nique dans la nature ou un en-cas dans la voiture qui nous ferait gagner du temps pour la visite de l'après-midi...

 

carte des Vermilion Cliffs

 

Voilà ce qu'on a choisi ! Du coup Dallas mange et boit tout en conduisant sur une piste de plus en plus caillouteuse...

 

... je dirais même plus : rocheuse, et avec des escaliers en plus ! Dans ces conditions, on se retrouve souvent avec la canette de coca dans l'oeil, ce qui fait bien rire notre guide !

 

On découvre la wildlife du coin : ici plus life que wild...

 

.. et là plus wild que life ! (il parait que ces épaves sont classées "monuments historiques", on ne peut pas les enlever)

 

En parlant de wild... d'après Dallas, l'ouest américain est le seul endroit au monde où des panneaux sont plantés pour signaler... qu'il n'y a rien ! (traduction approximative de wilderness : nature sauvage)

 

 Je confirme... (oui, oui, c'est bien notre piste)

 

Après 1h30 de route, nous arrivons sur le site et maintenant, je suis encore plus dans la mouise que pour White Pocket parce que j'ai fait encore plus de photos que le matin et je n'arrive pas à trier, c'est un crève-coeur, je délaisse puis je re-sélectionne, j'assemble en panoramiques pour essayer de vous faire prendre la mesure de la dimension du lieu, mais en même temps je suis consciente que c'est de près que la beauté des formations et des dessins se révèle vraiment... alors impossible d'avancer dans la rédaction de cet article !

 

Et en plus, ils m'ont placé mon arbre mort dès le départ !

 

Plein d'arbres morts en fait...  trop bien ! On découvre les buttes de loin... on comprend qu'on va encore se faire un trail ice cream vanille-fraise et framboise-citron mais cette fois façon gelatti !

 

Il y a aussi plein de végétation fleurie... (et encore, on est un peu tôt dans la saison)

 

Dès le début du trail, Dallas nous demande : "vous voulez voir une merveille ?" Ben oui, quelle question, on est là pour ça ! On s'écarte du chemin pour découvrir ça...

 

Du chou rouge fossilisé !

 

Et nous voilà arrivés dans le domaine des dégradés de rose et de jaune, des courbes et des stries, des tipis et des champignons, des silhouettes pétrifiées et des dentelles de roche...

 

et nous piétinons ces fragiles merveilles avec un sentiment de culpabilité tellement nous avons à coeur de ne pas abîmer la peinture dans laquelle nous évoluons...

 

Et quand j'emploie le mot "fragile", ce n'est pas à la légère : voici par exemple les résultats d'un coup de foudre !

 

Ici, c'est un ravissement où que l'on pose les yeux

 

Alors comme il n'y a pas de mots pour décrire tant de merveilles... je me tais ! (mais pensez à cliquer pour agrandir les panoramiques...)

 

 

 

 

 

 

 

Martine et le mille-feuilles

 

 

 

Une série de panoramiques pour réduire le nombre de photos...

 

 

 

 

 

 

En zoom, ce que l'on voit en bas à gauche sur la photo précédente...

 

Vous allez vous lasser... lol

 

Au détour d'un chemin, Darth Vador nous épie

 

ainsi que Torrenaga San, célèbre samouraï

 

 le roi lion

 

et tout un bestiaire hétéroclite (ici un gorille portant un ours qui porte le monde tel Atlas !)

 

Celui-là, je n'aimerais pas le rencontrer dans la vie réelle !

 

Plus on progresse et plus c'est beau

 

Trop waouh !

 

 

Magnifique...

 

 

 

C'est magique, extraordinaire, amazing-oh-my-god et moi je trouve rien de mieux à faire que...

 

...Yata ! (c'est mon côté asiatique !)

 

On appelle ce hoodoo "l'autel des ancêtres" (c'est le côté asiatique du rocher...)

 

Tandis qu'on grimpe sur les buttes, la roche en ardoise se fait plus fragile encore et Dallas nous demande de marcher dans ses pas afin d'abîmer le moins possible... oups, on culpabilise à  nouveau, du coup !

 

Et voici le rocher le plus célèbre des Coyote Buttes sud : le half § half, mi fraise, mi citron !

 

Dallas, qui visiblement ne comprend pas toujours tout à la culture niponne (pas de Nagareboshi en lui...), nous raconte que, le plus souvent, la visite des Coyote Buttes par les japonais se réduit à : sortie de la voiture, trail direct vers ce rocher, prise de LA photo et retour à la voiture... on a du mal à y croire !

 

Bon, moi ce n'est pas le cas et il me reste encore 353 photos à trier... comme je ne peux pas attendre pour partager, je publie un article inachevé...

Reprise de l'article après une opération de ma main droite qui m'handicape légèrement... pas facile d'écrire d'une seule main et d'utiliser la souris de la main gauche !

Donc, comme promis, plus on avance dans notre balade et plus les paysages sont amazing-oh-my-god... d'où nouvelle série de panoramiques à cliquer !

 

Les damiers côtoient les vagues et les cônes glacés...

 

 Cette couleur orange nous change du rose prédominant...

 

 

 

Sur cette roche, les 3 couleurs en strates... à croire qu'un platrier peintre est passé dans le coin !

 

On peine d'ailleurs à croire ce qu'on voit...

 

On s'extasie tellement que Dallas finit pas nous avouer qu'il préfère cette région aux Coyote Buttes nord : "The Wave, c'est très beau mais ici c'est plus vaste et plus varié "...

 

 

 

2 angles différents pour un même "champignon"...

 

C'est à ce moment-là que la hanche de Martine se réveille et que nous l'abandonnons à son triste sort... provisoirement, je vous rassure ! (on a déjà essayé de la perdre dans la Vallée de la Mort mais en vain, alors on ne retente même pas !)

 

Dallas voulait juste nous emmener voir ce point de vue sur les tipis de Cottonwood Cove... apothéose, merveille des merveilles !

 

Zut, Martine rate ça !

 

Tellement beau que ça méritait bien qu'on se mette devant pour gâcher tout...

 

En plus, Dallas attire notre attention sur cette empreinte de dinosaure en bas... décidément, on raterait beaucoup de choses sans un guide !

 


Ah mais non, on va pas marcher dessus en plus ?

 

On retrouve Martine qui s'était mise à l'ombre d'un hoodoo... ou pas ! (désolée mais Dallas nous a envoyé ses photos en qualité très réduite...)

 

Cette concretion, appelée le Dali Rock ou la Tour de contrôle, est la préférée de Dallas qui l'a utilisée pour sa carte de visite.

 

Cette photo illustre le moment unique où j'ai failli gagner mes galons de touriste la plus intelligente du monde auprès de Dallas... A la question : "Devinez ce qui est à l'origine de ces trous ?", je rétorque avec l'humour désopilant qui me caractérise : "les abeilles !"

Sauf que... c'est la bonne réponse !  Dallas est estomaqué : "Depuis des années, je dis à mes clients que ce sont les abeilles et personne ne me croit... et vous, vous donnez la réponse tout de suite !" Et là, quelle est ma réaction ? Je me pavane comme un paon en sachant qu'à vie, Dallas parlera de moi à chaque visite des Coyote Buttes Sud ? Je rétorque modestement que je ne suis pas responsable de ce don incroyable qui m'a été donné à la naissance ? Que nenni !

Je m'empresse de le détromper : " I said that as a joke !"... pfff ! Nulle, moi !

 

Comme il le fait régulièrement, Dallas se baisse pour soulever une pierre sous laquelle il a caché un trésor : des tessons de céramique, des pierres taillées, des pointes de flèches, des morceaux d'os percés... signes que ce site incroyable a été habité jadis par les Anasazis.

Puis, il nous demande de le suivre avec des airs de conspirateur... et là, au détour d'un tipi de pierre....

 

Une petite wave !

On pensait avoir vu le plus beau et Dallas nous fait ce cadeau... on est très émus !

 

Photo de Dallas

 

ça mérite aussi des photos de près....

 

 

 

Dallas continue de gâcher sa carte mémoire... mais nous on est contents de tous ces souvenirs !

 

C'est beau aussi au verso...

 

Dallas nous propose encore 1h de rando mais on a marché beaucoup aujourd'hui et on doit déclarer forfait... on reviendra !

 

Il est plus de 16h quand on reprend la route qui continue d'être belle tout le long (enfin, les alentours parce que la piste... sglurp !) On débriffe sur les merveilles que l'on a vues aujourd'hui quand soudain Dallas s'arrête en nous proposant de nous emmener voir un de ses secrets... ben on n'est plus fatigués d'un coup bizarrement !

 

C'est une grotte qu'il a découverte avec son fils et qu'il a nommée la "John's cavern" (mais nous, on préfère l'appeler la "Dallas' cavern" du nom de son découvreur !)

 

A l'intérieur, les mêmes couleurs qu'à Antelope Canyon...

 

Du coup, re-photo de nous ! (et moi, c'est confirmé, je n'ai plus le vertige !)

 

Là aussi des vestiges de la fréquentation anasazi (anastasi, selon Norbert...)

 

Sur le chemin du retour, j'admire le disque presque complet de la lune montante en me disant que ce voyage est super bien organisé puisque nous passerons les 2 jours qui viennent à Monument Valley avec une lune pleine... espérons qu'il ne pleuvra pas !

 

Ce Paria Canyon est vraiment de toute beauté...

 

On retraverse la Buckskin river, infranchissable aujourd'hui sans les 4 roues motrices...

 

Même le détour pour un arrêt technique à partir de la route 89 se fait dans un paysage magique, à l'image de toute cette journée... les plus beaux WC du monde !

 

Bien sûr, on a payé cher cette journée (175 $ + 5 $ de permis par personne ) mais faire partie des quelques privilégiés qui peuvent admirer ces merveilles, ça n'a pas de prix... et puis avoir un guide attentionné, passionné, cultivé et qui nous fait partager ses secrets, c'est inestimable... du coup, je vous redonne les coordonnées de Dallas, n'hésitez pas à le contacter de ma part !

 

dfbarnhurst@yahoo.com

435-616-1513

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jacqueline 27/05/2016 21:32

Magnifique ! Que de beauté dans la nature et quelle chance de pouvoir se balader parmi ces merveilles ! Merci de votre effort pour écrire cet article en dépit de votre "handicap" temporaire. Très bon rétablissement et à bientôt.

Saby 29/05/2016 14:53

Merci Jacqueline... oui, cette journée était vraiment une des plus belles de nos voyages...

Celine 09/05/2016 07:09

Il n'y a pas de mots pour qualifier ce site. C est extraordinaire et en plus vous étiez seuls. Une des définitions du paradis je pense. Mais au fait pourquoi trier les photos ? Hihihihi

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)