Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 avril 2015 6 11 /04 /avril /2015 20:33

 

La photo du jour

 

Une affiche géante spéciale dédicace à Martine...

 

 La nouvelle attraction "hype" de New york, c'est la High Line : une ancienne voie ferrée désaffectée construite à 10m au dessus du sol au début du 20e siècle pour désengorger la 10e avenue (surnommée alors "rue de la mort" !) et reconvertie en promenade piétonne de 2km de long dès 2004.

 

 

Notre ressenti ? A la sortie de l'hiver, les espaces verts sont très décevants : les jardiniers commencent à peine les plantations et la floraison des cerisiers est encore timide... Les vues sur la ville ? Surtout sur des chantiers de construction très bruyants ! Mais l'ambiance, super sympa ! On est loin de la vie trépidante du Downtown ou de Times Square : les gens flanent, bouquinent, écoutent de la musique, se promènent main dans la main... alors on a adoré.

Il nous faudra donc y revenir l'été dans quelques années... nous n'aurons plus le bruit assourdissant des marteaux pilons et la végétation sera luxuriante !

 

On descend jusqu'à la 30e rue (se répérer à NY, c'est super simple : les rues ce sont les voies horizontales, plus on va vers le sud de Manhattan, plus on descend en chiffres, et les avenues ce sont les artères verticales, plus on va vers l'ouest plus ça monte en chiffres... ) en passant devant la Poste Centrale qui mentionne sur son fronton le nom du "Cardinal de Richelieu" (célèbre facteur français)

 

Comme déjà mentionné, les chantiers de construction sont omniprésents...

 

...et nous accueillent bruyamment dès que nous montons sur la High Line ! (là, Norbert filme, je vous mettrai la vidéo ultérieurement rien que pour le plaisir du martèlement du pilon...)

 

Voici donc la High Line avec ses restes de traverses et de rails, et ses bancs aménagés tout le long

 

 

 

Les bosseurs

 

et les pas bosseurs

 

Les carréments fainéants !

 

Des vues sur Midtown à contre-jour le matin...

 

Des fresques

 

Là, on a participé à un concours de grimaces, je ne sais pas qui est le gagnant...

 

Plus on descend vers le sud, plus les immeubles sont récents

 

 

Tiens, des voitures... serait-on descendus au ras du sol ?

 

Que nenni !

 

On surplombe des terrasses... pas intimes, les bains de soleil !

 

Ah, enfin, des fleurs !

 

Cherchez l'erreur ! Un bug de Windows ? (ah ah, blague à 1 dollar !)

 

La Line fait ici un coude et offre une belle vue panoramique sur la 10e avenue,

 

avec même des gradins pour que les promeneurs puissent regarder au travers d'une vitre (presque) sans le bruit et la pollution !

 

Bon, comme je sais qu'on ne voit rien des panoramiques sur les smartphones, je vous la mets en moins large...

 

Les derniers mètres voient s'installer les étals de produits dérivés au logo de la "Haute Ligne" : là où est le touriste, on trouve le vendeur !

 

 

Nous descendons dans le quartier de Meatpacking - où finit la promenade- pour un petit tour au Chelsea Market qui a pour particularité d'utiliser les locaux d'une ancienne biscuiterie en brique.

 

Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf

Les vestiges du passé industriel du bâtiment ont été conservés : conduites en fonte, cheminées, enseignes en fer forgé...

 

 

 

Bon, ok, la déco est un peu kitch...

 

Des oeuvres d'art (photos, sculptures, peintures, fresques) sont exposées un peu partout

 

La preuve !

 

Ce n'est pas très grand (300m de long) et il y a surtout des restaurants et des snacks... mais ça tombe bien, c'est l'heure de manger !

 

On va d'ailleurs vite repérer un Lobster Place mais résister à la Clam Chowder, très chère ici, pour préférer les salades de saumon grillé... par contre, chips Cape Cod de rigueur ! (Le monsieur de dos, c'est le mari d'une copine de mon assoc de danse... je ne l'avais pas reconnu puisque je ne le connaissais pas encore... j'avais vu ma copine la semaine précédente et je ne savais même pas qu'elle venait dans l'est américain ! Surprise !)

 

Ensuite petit walking tour dans Greenwich Village

 

Après la visite de Brooklyn Height hier, cette balade présente pour nous peu d'intérêt (il y a des sites célèbres ici grâce à la série Friends ou au Cosby Show mais comme on n'a vu ni l'une ni l'autre...)

 

Bon, ya bien l'église la plus vieille de NY (St Luke in the Fields... on dirait le titre d'une chanson des Beatles !)

 

J'aime bien le carrelage au sol

 

Là, vous vous dites : "waouh, ces beaux vitraux modernes !" En fait, les vitres sont justes transparentes et c'est la vision d'un magnolia en contre-jour qui fait cet effet...

 

La maison la plus étroite de New York... en réfection

 

Quelques anciennes et historiques tavernes

 

comme l'Arthur's Tavern où se produisait Charlie Parker

 

ou le Marie's Crisis Café

 

qui fait référence au nom des pamphlets de Thomas Payne, héros de l'Indépendance américaine

 

Un petit "flatiron building" (en forme de vieux fer à repasser)

 

et des statues en l'honneur des amours homosexuelles...

 

Mais nous préfèrerons les abords du Washington square

 

 

 

et surtout les Washington Mews au nord du parc éponyme,

 

une allée en partie pavée bordée par d'anciennes écuries du 19e siècle et par les logements des domestiques qui servaient dans les hôtels particuliers des environs.

 

Les maisonnettes de cette ruelle sont aujourd'hui très prisées des New Yorkais les plus riches ! Il faut dire qu'on n'y entend que le bruit des oiseaux... on n'a plus l'impression d'être dans une mégapole, c'est surprenant !

 

Un détail des murs

 

Nous passons la Washington Arch pour manger un petit dessert/goûter dans le parc

 

L'air de rien, on a déjà pas mal marché...

 

Nous ne sommes pas les seuls à profiter de ce petit moment de repos !

 

Comme dans les films !

 

Puis nous rejoignons le métro à l'ouest du parc pour prendre la ligne bleue car Norbert souhaite poursuivre son pélerinage entâmé à Liverpool...

 

Il veut voir ça

 

et ça !

Il s'agit du Dakota Building devant lequel a été assassiné John Lennon et du Strawberry Fields Memorial à côté duquel, bien sûr, un guitariste reprend les grands succès beatlesiens...

 

Du coup, on en profite pour se balader dans Central Park...

 

à la rencontre de ses habitants

 

Bon, c'est un peu à contre-jour à cette heure...

 

du moins la skyline...

 

 

 

 

 

Les pelouses sont plus belles qu'à Boston !

 

Retour à l'hôtel à pied en passant par le Colombus Circle devant le Maine Monument

 

Mythique !

 

Très belle 8e avenue

 

Le soir nous partons à la recherche d'un bon resto américain mais nous ne trouvons que des successions de japonais, mexicains et italiens... sans parler des snacks dont les photos d'OPNI (objets panés non identifiés) nous font fuir illico, l'estomac retourné rien que par l'odeur de graillon environnante...

 

Nous nous rabattons donc sur un "Food Court" très sympa, le City Kitchens, où nous découvrons avec ravissement un vendeur de Lobster Rolls et de Clam Chowder....

 

...cette fois on ne résiste pas !

 

Avant d'aller se coucher, on va se détendre un petit peu (non, non pas au théâtre ! Norbert ne veut entendre parler ni de comédies musicales ni de Gospel...)

 

moi en jouant avec un photomaton qui mémorisera à vie (lol) ma photo pour me placarder aux côtés de célébrités...

 

Norbert en se faisant des boeufs persos dans un magasin de musique...

On s'amuse comme des petits fous !

 

 

 

Bonus :

Pas facile de se repérer à New York finalement !

 

Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf
Les vestiges d’un passé industriel ont été soigneusement conservés pour aboutir à une décoration où l’on retrouve pèle-mêle des conduits désaffectés, une cascade d’eau artificielle, une vieil ascenseur en acier ou encore des enseignes authentiques en fer forgé. - See more at: http://www.legastronomeparisien.fr/ailleurs/decouverte-du-chelsea-market-de-new-york-1/#sthash.o2bmm5oA.dpuf

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • Carnets de Voyages aux USA et au Canada
  • : 10 périples en Amérique du Nord, des infos, des conseils, des liens pour aider d'autres routards à préparer leur propre voyage
  • Contact

Mon autre blog

Sabyplanete
(Lyon, Corse, Bretagne, Châteaux de la Loire, Jordanie, Kenya, Mexique et Pérou)